Rechercher
Communiqué – 22 mai 2024
Société mathématique du Canada

DR. PETER TAYLOR NOMMÉ LAURÉAT DU PRIX GRAHAM WRIGHT 2024

OTTAWA, Ontario – La Société mathématique du Canada (SMC) a le plaisir d’annoncer que le Dr Peter Taylor (Université Queen’s) a été nommé lauréat du Prix Graham Wright 2024 pour service méritoire. Ce prix a été inauguré pour reconnaître les personnes qui ont apporté une contribution soutenue et importante à la communauté mathématique canadienne et, en particulier, à la Société mathématique du Canada.

Le Dr Taylor a obtenu son B.A. et son M.A. à l’université Queen’s, avant de compléter son doctorat à Harvard en 1969. Il a principalement travaillé à l’université Queen’s, où il a occupé divers postes tels que professeur, chargé de cours et chef de département. Il est actuellement professeur de mathématiques et de statistiques à l’université Queen’s, où il occupe également des fonctions conjointes au département de biologie et à la faculté d’éducation. Outre ses responsabilités en matière d’enseignement, le Dr Taylor a encadré de nombreux étudiants diplômés et boursiers postdoctoraux et a participé à divers comités universitaires et professionnels. Il est un membre actif de la SMC depuis 1973 et a obtenu des subventions de recherche du CRSNG, du KNAER, du Fields Institute et du CRSH, entre autres. Son engagement dans la recherche se manifeste par les rôles éditoriaux qu’il occupe depuis 1990 et par un nombre prolifique de publications dans des revues arbitrées.

Comme indiqué ci-dessus, le Dr Taylor a apporté une contribution importante à la SMC au cours des cinq dernières décennies, en participant à divers comités et en assistant à de nombreuses réunions. Il joue également un rôle prépondérant dans les sessions sur l’éducation lors des réunions de la SMC, en offrant des conseils et de la coordination. Au-delà de son engagement au sein de la SMC, le Dr Taylor joue un rôle essentiel dans l’enseignement des mathématiques au Canada. Il a contribué à la création du Groupe d’étude canadien sur l’enseignement des mathématiques (GECEM), du Forum canadien sur l’enseignement des mathématiques (FCEM) et de l’Association ontarienne pour l’enseignement des mathématiques (AEM), et a joué un rôle déterminant dans le lancement d’initiatives en matière d’enseignement des mathématiques à l’Institut Fields. Ces organisations traitent collectivement de l’enseignement de la maternelle aux études supérieures, forgeant ainsi des liens essentiels pour la SMC. Le Dr Taylor a réalisé des travaux novateurs sur les programmes scolaires de mathématiques, en particulier au niveau du secondaire. Conscient que la clé de la réussite de la mise en œuvre d’un programme d’études réside dans la qualification des enseignants, il a mis au point des séminaires et des ateliers de développement professionnel très efficaces à l’intention des enseignants du primaire et du secondaire. Son approche des programmes et de la formation des enseignants s’appuie sur des concepts novateurs tels que la structure, la beauté, la conception, la construction, les algorithmes et le codage, pour n’en citer que quelques-uns.

Le sentiment qui prévaut parmi les personnes qui ont proposé la candidature du Dr Taylor est son influence de pionnier, évidente dans toutes ses activités :

“Il n’y a pas une seule personne travaillant dans le domaine de l’enseignement des mathématiques au Canada qui ne connaisse pas Peter Taylor et ses contributions à l’enseignement et à l’apprentissage des mathématiques. […] Sans Peter Taylor, nous ne serions pas là où nous sommes.”

“J’ai assisté à un certain nombre de présentations de Peter lors de réunions et de conférences. Ses contributions sont originales, inspirantes, offrant des idées magnifiques, créatives et surprenantes. Il provoque une discussion et invite au dialogue. Ce qui m’a impressionné, c’est que je n’ai jamais quitté l’un de ses exposés sans y avoir trouvé quelque chose de nouveau : une nouvelle idée, une suggestion créative ou une pensée passionnante.”

“[…] son programme RabbitMath, relativement nouveau, a fourni une riche collection de problèmes d’investigation pour les enseignants du secondaire, et il a également commencé à changer la façon dont les gens pensent à la structure de l’enseignement des mathématiques.”

En résumé, l’illustre carrière du Dr Taylor, qui s’étend de son leadership au sein de la SMC à son rôle déterminant dans l’élaboration d’initiatives en matière d’enseignement des mathématiques à l’échelle nationale, souligne son engagement permanent à promouvoir l’excellence dans tous les aspects des mathématiques. La SMC est fière de reconnaître les réalisations remarquables du Dr Taylor, le remercie pour toutes les années de service qu’il a passées jusqu’à présent et se réjouit de poursuivre sa collaboration avec lui.

À propos du prix Graham Wright pour service méritoire
Le prix Graham Wright pour service méritoire est remis chaque année à une personne ayant enrichi le monde canadien des mathématiques d’une contribution significative soutenue, en particulier par son apport à la SMC. Il porte le nom du professeur Graham Wright (Université d’Ottawa), qui a été directeur administratif et secrétaire de la SMC de 1979 à 2009.

À propos de la Société mathématique du Canada
Fondée en 1945, la Société mathématique du Canada (SMC) est le principal organisme national dont l’objectif consiste à promouvoir et à favoriser la découverte et l’apprentissage des mathématiques, et les applications qui en découlent. Les activités de la Société couvrent les mathématiques sous tous leurs aspects : congrès scientifiques, publications, subventions, camps mathématiques, concours nationaux et internationaux, et prix qui soulignent les réalisations exceptionnelles.

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :

Dr. Termeh Kousha
Directrice générale
Société mathématique du Canada
tkousha@cms.math.ca
ou Dr. David Pike
Président
Société mathématique du Canada
president@cms.math.ca

Société mathématique du Canada
616 Cooper St. 
Ottawa (ON)  K1R 5J2, Canada
Téléphone : +1 (613) 733-2662

Coordonnées détaillées
Confidentialité