Le Concours mathématique du mésangeai du Canada

Pour plus de détails sur le Concours 2022, cliquez ici.

Se passionner pour les mathématiques!

Le Concours mathématique du mésangeai du Canada (CMMC) est un nouveau concours mathématique pour les élèves de la maternelle à la 8e année. Les questions de l’examen sont toutefois basées sur le programme scolaire de la 5e à la 8e année. Il est conceptualisé par les mathématicien.ne.s de tous les coins du Canada.

Le CMMC est une activité conviviale et amusante pour les élèves et les enseignant(e)s qui complémente le programme mathématique scolaire et renforce les compétences des élèves en résolution de problèmes. Le CMMC offre des problèmes stimulants propices à la discussion après même du concours. Autrement dit, c’est une façon d’enthousiasmer les élèves pour les mathématiques. Le concours consiste en 15 questions qui se déroule sur 90 minutes. Il est constitué de 3 blocs de 5 questions avec un niveau de difficulté croissant.

CMMC 2021

Le CMMC 2021 était écrit le jeudi 18 novembre aux Amériques et le vendredi 19 novembre dans le reste du monde.

Toutes les notes, récompenses et certificats officiels du Concours mathématique du mésangeai du Canada (CMMC) 2021 sont maintenant publiés. Voir la section Prix sur cette page pour plus de détails.

Voici le livret de questions afin que vous puissiez le réviser avec vos élèves et vos enseignants. Vous pouvez voir les solutions définitives ici.

Pour acceder le portail des enseignants, tapez ici:

Procédures de surveillance en ligne

Équipement :

La plateforme virtuelle du Concours mathématique du mésangeai du Canada est accessible par le moyen d’un navigateur.

Les personnes qui surveillent les épreuves et chaque élève auront besoin d’une tablette ou d’un ordinateur portable ou de bureau.

Vidéo d’orientation :

Nous avons réalisé une vidéo d’orientation détaillée pour vous montrer, d’une part, comment les équipes de surveillance se préparent et travaillent et, d’autre part, une séance en personne avec les élèves dans une salle de classe. Si vous exercez cette surveillance à distance (via Internet), il vous incombe de surveiller adéquatement votre élève pendant l’examen (généralement avec Zoom ou un produit similaire). La SMC ne peut pas vous aider dans ce domaine.

Clés et codes d’accès : 

Les enseignants obtiennent les clés et les codes d’accès pour eux-mêmes et leurs élèves sur le Portail des enseignants (là où vous commandez vos examens). Vous êtes un enseignant ou une enseignante responsable et travaillez avec une équipe de plusieurs surveillants? Vous devrez rassembler les clés et les codes de votre école et les répartir entre les membres de votre équipe, comme vous le voyez dans la vidéo.

Les clés et les codes seront accessibles sur le Portail des enseignants d’ici le jeudi 11 novembre.

Règlement du concours et admissibilité

Le CMMC est basé sur le programme scolaire de la 5e à la 8e année, mais il est ouvert aux élèves de tous les niveaux quelle que soit leur région.

Le concours pourrait être écrit dans l’un des endroits suivants :

  • école
  • bibliothèque
  • centre de tutorat
  • enseignement à domicile

Afin de participer, l’élève doit être inscrit.e par un.e surveillant.e (enseignant.e, bibliothécaire, centre de tutorat, enseignant.e à domicile).

En vous inscrivant au CMMC vous acceptez les règles suivantes :

  • une personne adulte (enseignant.e, bibliothécaire ou une autre personne adulte) doit être présent.e. pour surveiller le concours.
  • une fois commencé, l’élève aura 90 minutes consécutives pour compléter l’examen.
  • les calculatrices ne sont pas permises. Nous vous recommandons d’utiliser du papier brouillon et un crayon pour travailler sur le problème.
  • les élèves écriront l’examen individuellement et sans aide extérieur. (c’est-à-dire d’autres élèves, parents, enseignant.e.s, aide-mémoires, livres, Internet, etc.)

Nous faisons confiance aux surveillant(e)s et aux participant(e)s de s’assurer de bien suivre les règles.

Participant(e)s officiel(le)s

Afin d’être considéré(e) comme participant(e) officiel(le) et de se qualifier pour des prix, il faut satisfaire aux conditions suivantes :

  1. l’élève doit être en 8e année ou moins durant l’année scolaire 2021/22 et
  2. l’élève doit fréquenter l’école à temps plein soit en personne, soit en ligne (primaire, secondaire, ou l’école à domicile) depuis au moins le 15 septembre 2021 et
  3. aucun téléphone cellulaire, aucune calculatrice ou d’autres appareils électroniques n’est permis. Les élèves qui écrivent l’examen “virtuel” peuvent se servir d’un ordinateur ou d’une tablette pour accéder à l’examen, et un appareil électronique tel qu’un téléphone cellulaire peut être utilisé afin de surveiller l’élève participant à distance. D’autres usages des appareils électroniques sont interdits;
  4. l’élève doit être surveillé.e à l’école ou à un endroit reconnu par la SMC comme le Centre officiel d’examen*, ou il ou elle doit être surveillé à distance pour la durée entière de l’examen par un.e surveillant.e; inscrit.e au Centre officiel d’examen ou par un.e enseignant.e certifié.e par le ministère de l’Éducation;
  5. la durée de l’examen est de 90 minutes et elle doit commencer et terminer entre 8h et 20h heure locale de
    1. soit le jeudi 18 novembre, pour toutes les écoles en Amérique du Nord, du Sud et centrale ou les fuseaux horaires correspondants à ces régions,
    2. soit le vendredi 19 novembre, ailleurs dans le monde.

* Quand une école se crée un compte, on l’évalue pour voir si elle se qualifie en tant que Centre officiel d’examen. Si votre école est une école offrant un programme d’études permanent et à temps plein et occupe un emplacement physique bien établi, la vérification en vue d’établir l’admissibilité devrait être fort simple.

Prix

Les prix sont seulement remis aux participant.e.s officiel.le.s.

Il y aura deux divisions : la Division canadienne, pour les concurrent.e.s qui écrivent l’examen au Canada (ou les citoyne.ne.s canadien.ne.s ou résident.e.s permanent.e.s qui participent au concours à l’extérieur du Canada); et la Division internationale pour les concurrent.e.s non canadien.ne.s écrivant l’examen à l’extérieur du Canada

Les prix pour la division canadienne sont remis aux meilleur.e.s élèves du Canada, de la province, de la région, les meilleur.e.s élèves de chaque année (meilleur.e élève de 8e année, de 7e année, etc.). Les meilleur.e.s concurrent.e.s officiel.le.s international.e.s (et ceux et celles qui ne sont pas citoyen.ne.s canadien.ne.s ou résident.e.s permanent.e.s) sont considéré.e.s pour les prix de la Division internationale indépendamment de l’année ou de la région.

Dans le cas où les taux de participation sont bas ou les scores sont inférieurs au seuil, aucun prix ne sera attribué. Les concurrent.e.s recevront plutôt un certificat de participation.

Sujets et ressources

Le CMMC est basé sur le programme scolaire de 5e à 8e année. Les questions porteront entre autres sur les sujets suivants :

  • probabilité
  • géométrie et symétrie
  • exposants et ordre des opérations
  • algèbre
  • séquences et séries
  • motifs
  • problème de simple comptabilisation
  • théorie des nombres élémentaire (nombres premiers, composites, plus grand commun, plus petit commun multiple)
  • ratio, taux et pourcentage
  • analyse de données (interprétation des diagrammes circulaires et en barre)
  • entiers et fractions

Résultats

Toutes les notes, récompenses et certificats officiels du Concours mathématique du mésangeai du Canada (CMMC) 2021 sont maintenant publiés! Les enseignant(e)s peuvent accéder aux scores, centiles et certificats de leurs élèves dans le portail des enseignants.

Le score médian global pour le CMMC 2021 était de 45/80.

Voici les médianes par grade dans la division canadienne :

  • 4e année ou moins : 33
  • 5e année : 31
  • 6e année : 36,5
  • 7e année : 44
  • 8e année : 47

À propos du mésangeai du Canada :

En Amérique du Nord, les noms scientifiques officiaux des oiseaux en anglais et en français sont statués par un comité dédié, que l’on connaît maintenant comme American Ornithological Society, l’« AOS » (et avant 2016, comme American Ornithologists’ Union ou l’« AOU »). « Mésangeai du Canada », restauré en tant que nom officiel en 2018, date au début des années 1800. De fait, lorsqu’on avait utilisé le geai gris dans sa liste de vérification en 1957, l’AOU a inutilement violé un de ses propres principes d’attribution de nom, notamment celui qui indique que « les noms traditionnels vernaculaires doivent être retenus où possible ». Quand un groupe d’ornithologues (duquel la plupart des membres étaient canadiens) avait souligné cette erreur en fin 2017 et a proposé que le « Mésangeai du Canada » soit rétabli comme le nom officiel, l’AOS a gracieusement accepté et a annoncé formellement le rétablissement quelques mois plus tard, en juillet 2018.

— Dan Strickland, expert mondial du mésangeai du Canada

Le 16 novembre 2016, lors de leur dîner annuel du Collège des Fellows au Musée canadien de la guerre, la Société géographique royale du Canada (SGRC) avait étonné plusieurs Canadiens (et aussi des gens d’ailleurs au monde !) par leur choix du candidat pour oiseau national canadien, qui était le mésangeai du Canada de troisième place, au lieu du plongeon huard de première position. Mais on ne pourrait pas trouver un oiseau plus canadien. D’abord, comme membre de la famille des oiseaux corvidés (les corbeaux, les pies, et les geais), c’est l’un des oiseaux les plus intelligents du monde. Son ratio cerveau-corps est égal à celui du chimpanzé ou du dauphin et il est presque un rival de celui des êtres humains. En deuxième lieu, le mésangeai du Canada est extrêmement fort et robuste. En restant dans le pays pendant l’hiver, il s’est adapté au sévère climat canadien et même reproduit pendant cette période. Cet oiseau est réputé pour incuber ses œufs à -30 Celsius ! En troisième lieu, les mésangeais du Canada sont exceptionnellement gentils, ils descendent aisément pour être perchés sur les mains ouvertes, même sans nourriture, ainsi que sur les bâtons de ski, les appareils de photo et les lunettes d’observation sans aucun dressage. En quatrième lieu, contrairement aux autres oiseaux chanteurs, les mésangeais du Canada résistent à la promiscuité et restent fidèles à leur compagnon. Le pair d’oiseaux reste ensemble pendant toute l’année, on les voit souvent voler ensemble et même percher côte à côte. Donc, nous avons « intelligent », « robuste », « gentil » et « loyal ». Quelle belle façon de décrire un Canadien typique, eh ?

— David M. Bird, Professeur Emeritus de biologie de la faune, McGill University, et Leader de l’équipe Canada Jay

Société mathématique du Canada
616 Cooper St. 
Ottawa (ON)  K1R 5J2, Canada
Téléphone : +1 (613) 733-2662

Coordonnées détaillées
Confidentialité