Mathématiques inclusives

Table des matières

Mathématiques autochtones

Edward Doolittle est membre des Six Nations du sud de l’Ontario et mathématicien. Il a obtenu son doctorat en mathématiques pures à l’Université de Toronto en 1997 et a ensuite étudié la langue mohawk dans le cadre du programme d’immersion Onkwawenna Kentyohkwa des Six Nations. Il a enseigné les mathématiques, l’enseignement des mathématiques et les études autochtones dans de nombreuses universités et collèges dont l’Université de Toronto, la Six Nations Polytechnic et l’Université de Regina. Il est actuellement professeur agrégé à la First Nations University où il poursuit ses intérêts de recherche en mathématiques autochtones, dont les statistiques autochtones et l’enseignement, ainsi qu’en mathématiques pures.

Fierté à la SMC

David Pike a reçu son baccalauréat en mathématiques en 1992 de l’Université de Waterloo et son doctorat en 1996 de l’Auburn University en Alabama. En 1998 il s’est joint à la Memorial University de la Terre-Neuve. Sa recherche porte sur la théorie du design combinatoire et la théorie de la décomposition de graphe.

En 2007, il a remporté la médaille Hall de l’Institute of Combinatorics and its Applications dont il est actuellement le vice-président. En plus de siéger aux panels du CRSNG, il a été le vice-président (Atlantique) de la Société mathématique du Canada (2015-2017). Il siège actuellement au comité de rédaction d’Australasian Journal of Combinatorics et Journal of Combinatorial Designs. En 2021, il a été élu Président élu de la Société mathématique du Canada.

David est un homme gai et s’est affirmé en tant que telle à sa famille et ses ami.e.s au cours de ses études supérieures. Il joue aussi au curling avec Odds and Ends LGBTQ+ Curling League à St. John’s et s’intéresse aux randonnées et à la recherche généalogique.

Stacey Smith? (le point d’interrogation fait partie de son nom) est professeure de modélisation des maladies à l’Université d’Ottawa au Canada. Elle se sert des mathématiques pour étudier les maladies infectieuses telles que le VIH, la malaria, le papillomavirus, le COVID-19, l’influenza, les maladies tropicales négligées, et…les zombies. Elle a publié plus de 100 articles scientifiques. Elle a aussi gagné le record mondial Guiness pour son travail sur la modélisation d’une invasion de zombies; le Prix 2015 d’Ambassadeur mathématique remis par l’association des Partners in Research; le prix pour le service distingué 2018 de la Society for Mathematical Biology. Elle est la première employée de l’Université d’Ottawa à transitionner…mais elle ne sera pas la dernière! En plus de ses réalisations universitaires, elle est l’autrice de plus de 20 livres, dont Bookwyrm (ATB Publishing), Who is the Doctor, Who’s 50 et The Doctors Are In (ECW Press), Look at the Size of That Thing! (Pencil Tip Publishing), et Black Archive on Doctor Who and the Silurians (Obverse Books): des guides à l’univers merveilleux de Doctor Who. Elle est aussi l’éditrice extraordinaire de la série Outside In des comptes rendus sur la  culture pop, notamment Doctor Who, Star Trek, Buffy, Angel, Firefly et The X-Files. Elle est aussi une grande spécialiste de la transmission de la Fièvre Bieber, mais nous ne nous préoccuperons pas de cela pour l’instant.

Anthony Bonato est un mathématicien gai dont les recherches portent sur la théorie des graphes et la science des réseaux. Il est l’auteur et le co-auteur de plus de 130 articles et quatre livres. Bonato est professeur titulaire au département de mathématiques de l’Université X, où il a remporté trois prix pour ses recherches et deux prix pour sa direction des étudiant.e.s de maîtrise et de doctorat. Il a été président du département de mathématique et doyen associé aux études supérieures. Bonato siège actuellement au Comité de liaison du CRSNG en mathématiques et en statistique, au conseil d’administration et au Comité de recherche de la SMC, ainsi qu’au conseil d’ÉDI de BIRS. Il a aussi co-présidé la première journée mathématique LGBTQ+.

La SMC célèbre les mathématicien.ne.s noir.e.s

Elbert Frank Cox (1895-1969)

La première personne afro-américaine à obtenir son doctorat en mathématiques a été M. Elbert Frank Cox (1895-1969). M. Fox a obtenu son diplôme de l’Université Cornell en 1925, sous la supervision du professeur William Lloyd Garrison Williams, le co-fondateur de la Société mathématique canadienne.

Cox a reçu une bourse de musique, lui permetant de voyager en Europe et étudier au Conservatoire de musique de Prague. Son amour des mathématique a toutefois emporté et il a entrepris un baccalauréat de l’Université de l’Indiana en 1917 en mathématiques et a obtenu la note de “A” dans tous ses cours mathématiques.

Il a reçu un bourse doctorale pour poursuivre ses études à la Cornell en septembre 1922 sous la direction du confondateur de la SMC, William Lloyad Garrison Williams. En 1924, il reçut la bourse Erastus Brooks et passa quelque temmps à l’Université McGill où travaillait son directeur.

En tant que mathématicien noir, M. Cox endurat de numbreuses difficultés tout au long de sa carrière académique. Seuls 28 mathématiciens (dont M. Cox) ont obtenu leur doctorat en mathématique aux États-Unis en 1925, à l’époque du Ku Klux Klan où 31 personnes afro-américaines sont assassinées par lynchage en 1926.

 

En effet, les réalisations du M. Cox “forgea une voie pour d’autres mathématicien.ne.s noir.e.s dont Dudley Welcon Woodard, William Waldron Shiefflin Claytor, Marjorie Lee Browne, Evelyn Boyd Granville et David Blackwell, et les a inspiré à obtenir leur doctorat.”[1]

[1] Informations tirées de la  biographie d”Elbert Cox’s.
[2]C. W. Carey Jr, Elbert Frank Cox, American National Biography 5 (Oxford, 1999), 621622.

La professeure Lucy Campbell

La professeure Lucy Campbell est une mathématicienne canadienne d’origines barbadienne et ghanéenne. Elle a obtenu son doctorat en Mathématiques appliquées de l’Université McGill et est actuellement professeure agrégée de mathématiques appliquées à l’Université Carleton à Ottawa. Sa recherche porte sur les équations différentielles et les analyses numériques ainsi que leurs applications en dynamiques des fluides géophysiques. Elle utilise des modèles mathématiques pour étudier les interactions entre les différents types de vagues dans l’atmosphère et leurs effets sur la météo et le climat. Lucy Campbell est aussi un membre active des communautés de la science atmosphérique et des mathématiques appliquées au Canada; elle a siégé aux conseils d’administration et a été la trésorière de la Canadian Applied and Industrial Mathematics Society et a remporté en 2019 le CAIMS Arthur Beaumont Distinguished Service Award. Elle siège aussi au conseil éditorial du Journal canadien de mathématiques et du Bulletin canadien de mathématiques.

La professeure campbell est issue d’une famille mathématique; son père Merville O’Neale Campbell était un mathématicien barbadien dont la recherche a porté sur la théorie des groupes et qui était professeur à la University of the West Indies. Sa mère, enseignante elle-même, a reconnu et encouragé ses intérêt mathématiques dès le plus jeune âge.

Combler l’écart – Initiative de la SMC pour l’inclusion

Fidèle à son engagement pour un avenir plus inclusif et divers pour la communauté mathématique où les voix des mathématicien.ne.s noir.e.s et autochtones sont mieux reflétées, la CMS accorde une dispense de droits d’inscription à 400 élèves noir.e.s et autochtones participant au Défi ouvert canadien de mathématique (DOCM) ou au Concours mathématique canadien du geai gris (CMCG). C’est une occasion d’engager un plus grand nombre d’élèves des groupes sous-représentés dans les activités mathématiques et STEM et de faire reconnaître leur talent mathématique.

Pour plus ample information visitez la page de Combler l’écart.

 

La série de webinaires de la SMC

À partir de 2020, la SMC offre des webinaires gratuits aux élèves noir.e.s ou autochtones ainsi qu’à leurs enseignant.e.s et gardien.ne.s. Certains de ces webinaires préparent les élèves pour les concours, d’autres discutent de mathématiques telles qu’elles se manifestent dans d’autres systèmes de savoir. Les webinaires qui s’adressent aux enseignant.e.s et gardien.ne.s portent sur l’équité en mathématique et des préjugés ancrés dans le système d’éducation.

Pour la liste de nos webinaires veuillez visiter la page YouTube de la SMC.

 

Société mathématique du Canada
226 – 1725 Boul. St. Laurent
Ottawa (ON)  K1G 3V4, Canada
Téléphone : +1(613)733-2662

Coordonnées détaillées
Confidentialité