Rechercher
Communiqué – 20 janvier 2021
Société mathématique du Canada

Luke Postle recevra le prix Coxeter-James 2021

OTTAWA (Ontario) – La Société mathématique du Canada (SMC) est heureuse d’annoncer que Luke Postle (Waterloo) a été nommé lauréat du prix Coxeter-James 2021 pour son oeuvre dans le domaine de la théorie des graphes. M. Postle recevra son prix et présentera une conférence à la Réunion d’hiver de la SMC en décembre 2021.

M. Postle est un jeune chercheur exceptionnel en théorie des graphes structurels. Il a obtenu son doctorat en 2012 au département de mathématiques du Georgia Institute of Technology. Il s’est rapidement forgé une réputation mondiale par l’application d’un large éventail d’outils innovants pour résoudre des problèmes profonds de longue date en combinatoires. Il a apporté d’importantes contributions à la résolution de problèmes difficiles et de longue date dans la coloration de graphe.

M. Postle s’est établi comme un chercheur important en coloration de graphe. Il a publié dans des revues prestigieuses telles que Journal of Combinatorial Theory B (JCTB), Combinatorica, et Journal of Graph Theory, et a livré des conférences lors des congrès et dans les cadres universitaires partout dans le monde. Il a réalisé des développements innovants dans de nombreuses conjectures célèbres en coloration de graphe, dont la Conjecture de Hadwiger, ainsi que celles de Goldberg-Seymour, de Reed et de Jaeger.

Luke Postle a amorcé un changement de paradigme en matière de coloration de graphe en proposant une nouvelle généralisation du concept de coloration. En effet, en 2015 Luke Postle et Zdenek Dvorak, son collaborateur, ont introduit dans un article publié dans JCTB le concept de coloration de correspondance qui est désormais désigné par la communauté sous l’appellation DP-coloration en leurs noms. Les colorations de correspondances constituent une généralisation des colorations sur listes. Ces dernières, qui généralisent elles-mêmes les colorations, ont été introduites par Erdös, Rubin et Taylor dans les années 1970 et font maintenant l’objet de plus d’un millier d’articles. Dans les colorations sur listes, chaque sommet se voit assigner une liste à partir de laquelle il doit être coloré. Dans les colorations de correspondance, en revanche, on remplace, par abstraction, toute notion « globale » de couleur par une notion « locale », propre à chaque sommet. Une telle généralisation peut être utilisée à des fins d’induction pour solutionner des problèmes de coloration de listes, comme ce fut le cas lorsque ce concept fut utilisé pour démontrer une conjecture qui était en suspens depuis 15 ans et stipulant que les graphes planaires sans cycles de longueurs 4 à 8 sont 3-L-colorables. Depuis lors, leur article a – selon Google scholar – cumulé pas moins de 86 citations en 3 ans ce qui lui a valu au sommet du palmarès publié sur le site de JCTB des articles cités le plus souvent depuis janvier 2018. Les colorations de correspondance ont été utilisées pour résoudre plusieurs problèmes en suspens en plus d’avoir été étudiées en eux-mêmes, c’est-à-dire en tant que forme naturelle de coloration. À titre d’exemple, les colorations de correspondance ont joué un rôle clé dans les recherches menées par Luke Postle sur la conjecture de Reed.

M. Postle est actuellement Professeur agrégé au Department of Combinatorics and Optimization à l’University of Waterloo. Depuis son arrivée à l’Université de Waterloo en 2014, il a reçu une chaire de recherche du Canada de niveau 2 et le prix de jeunes chercheurs du gouvernement de l’Ontario.

À propos du prix Coxeter-James

Créé en 1978, le prix Coxeter-James rend hommage aux jeunes mathématicien.ne.s qui se sont distingué.e.s par l’excellence de leur contribution à la recherche mathématique. Ce prix a été nommé en l’honneur de deux anciens présidents de la SMC, soit Donald Coxeter, reconnu comme l’un des meilleurs géomètres du monde, et Ralph Duncan James, qui a grandement contribué à l’essor des mathématiques au Canada..

Pour connaître les lauréat.e.s précédent.e.s, consultez la page https://cms.math.ca/Prix/info/cj

À propos de la Société mathématique du Canada

La SMC est le principal organisme national dont l’objectif consiste à promouvoir et à favoriser la découverte et l’apprentissage des mathématiques, et les applications qui en découlent. Les activités de la Société couvrent les mathématiques sous tous leurs aspects : congrès scientifiques, publications de documents de recherche et promotion de l’excellence dans des concours mathématiques qui récompensent les résultats exceptionnels des élèves.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Prof. Victor LeBlanc (Ottawa)
Président, Comité de la recherche de la SMC
Société mathématique du Canada
pres-resc@smc.math.ca
ou Prof. Javad Mashreghi (Laval)
Président
Société mathématique du Canada
president@smc.math.ca

Société mathématique du Canada
616 Cooper St. 
Ottawa (ON)  K1R 5J2, Canada
Téléphone : +1 (613) 733-2662

Coordonnées détaillées
Confidentialité